En délaissant ses catégories de “genre”, les Victoires de la Musique tentent d’englober tout le monde dans un même panier. Quelles conclusions en tirer ? 
Pour sa 35e édition, les catégories spécifiques des Victoires de la Musique sont réduites au nombre de huit, contre 19 lors de son inauguration en 1985. À travers ce changement, qui espère rendre plus visible les catégories, disparaissent le “rap” et les “musiques urbaines”. Et quand on se plonge dans les archives de la cérémonie on comprend, en effet, que la qualification des “musiques urbaines” était un problème.

Source / Lire la suite : Les Victoires disent au revoir au “rap” et à la “musique urbaine” : la fin du désamour ?

X