Apple-Shazam, Spotify-Tencent : alliances et rachats se multiplient dans le streaming musical, où aucun acteur ne gagne encore de l’argent.

Un mouvement brownien secoue les plates-formes musicales mondiales. Apple a annoncé, lundi 11 décembre, l’acquisition de l’application de reconnaissance musicale Shazam. Selon le site TechCrunch, la facture s’élève à 400 millions de dollars (339 millions d’euros). Quatre jours plus tôt, le numéro un mondial du streaming – la musique en flux –, le suédois Spotify, basé à Luxembourg, rendait public un accord de participations croisées avec le chinois Tencent. De son côté, YouTube, qui dispose déjà d’une offre payante, YouTube Red, se prépare à lancer en mars un nouveau service d’abonnement, baptisé Remix, assure Bloomberg.

Source : Les plates-formes musicales, un secteur en effervescence mais pas encore rentable

X