Le fan de musique n’est plus limité à la musique de son pays et à celle des Etats-Unis et de l’Angleterre. A l’instar de  Netflix qui donne leur chance à l’export à des séries allemandes ou turques, les  Spotify ou  YouTube font voyager les musiques de tous les pays.

Source : Grâce au streaming, la musique anglo-saxonne n’est plus la seule à s’exporter – Les Echos

X