Interview
Artiste : A-Vox

Après avoir, en quelques années, écumé les festivals de Champagne-Ardenne, mais aussi bien au délà, et avoir signé sur le label Polydor, le duo ardennais sort enfin son premier album. Ce dernier a été réalisé par Mat Bastard, chanteur du groupe Skip The Use, mais il reste fidèle aux sonorités électro-pop et rock du duo ardennais.

Comment s’est passé la sortie de votre premier album “Not Afraid” ?

A-Vox : Nous avons eu beaucoup d’interviews pour la promo de l’album, fait notre première release party et nous préparons les concerts à venir.

Est-ce que les nombreuses dates ont influencé le travail de composition de votre album ?

A. : Les nombreuses dates ont à coup sûr influencé notre travail de composition. Nous sommes allés à la rencontre du public et nous aimons cela. En concert, nous voyons les réactions du public, nous avons avec lui de précieux moments d’échanges. Pour le travail en studio, c’est différent. Il faut être efficace, mais bien sûr nous gardons une trace de ces échanges.

On sent une évolution artistique. Vous vouliez dès le départ faire un album plus ouvert ?

A. : Le fait de travailler avec d’autres personnes nous a permis d’aller au bout de nos titres et de pousser nos compositions et arrangements, de prendre du temps sur chaque titre et d’étudier d’autres pistes. Et puis nous avons mûri aussi, nous avons 22 et 24 ans maintenant. Nous avons toujours fait notre musique, on ne cherche pas à rentrer dans des cases, nos influences sont trop éclectiques. Nous revendiquons cela, c’est notre identité musicale : faire ce que l’on a envie. Même si parfois cela nous complique un peu les choses…

Le fait de signer dans une maison de disque a-t-il changé votre manière de travailler/de fonctionner ?

A. : On envoie beaucoup plus de mails… Cela n’a pas vraiment changé notre manière de travailler ou fonctionner, même si parfois nous devons mettre plus les formes et être plus patients. Mais c’est surtout encourageant, rassurant d’avoir une certaine reconnaissance de notre travail.

N’est-ce pas trop compliqué de travailler entre frère et sœur depuis tout ce temps ?

A. : Si ! On se tape et après ca va mieux… Plus sérieusement, si cela avait été difficile de travailler entre frère et sœur, nous ne l’aurions pas fait. Nous trouvons que cela facilite les choses même, car nous avons plus de connivences. Cela fait maintenant presque 15 ans que nous travaillons ensemble sur différents projets musicaux. Une très vieille équipe, nous sommes…

 

thumb.png

Vous pouvez écouter l’album Not Afraid de A-Vox sur Deezer ou Spotify.

X