autoportrait
C’est depuis Montréal que Mell nous livre son sixième album Déprime et Collation. Construit entre chansons et morceaux instrumentaux, ce double-album livre un réel parcours – à faire et à refaire pour en découvrir les subtilités.
L’hiver et les amours troubles planent sur un son lo-fi, l’univers reste espiègle et enlevé mais la composition nous plonge dans une nouvelle atmosphère.
Cet album ménage un espace où ambiances haletantes et passages plus méditatifs dansent une gigue tantôt langoureuse, tantôt sur un rythme tendu.
Déprime et Collation marque par la diversité de ses tonalités : la chaleur et la délicatesse côtoient l’amertume et le doute, sans oublier l’ironie et l’insolence qui sont déjà la marque de fabrique de Mell.
Se dévoile alors une mélancolie moins corrosive que celle qu’on lui connaît. Les morceaux de musique instrumentale donnent de l’amplitude à l’univers des chansons, que ce soit dans la douceur ou dans l’urgence. On trouve alors dans le silence des mots une forme de recueillement sonore.
Mell propose ainsi un album audacieux, une expérience d’écoute riche et de belles promesses !

X