Singe Chromé propose un nouveau morceau “clippé” chaque mercredi, dont voici le premier

« Surgit, en dix plages galvanoplastiques, outre un avènement binaire du jour, l’album le plus Bashung depuis sa mort bleue (via Pacific 231). Avec ses mots morse, arrangements laminés, son parlé-chanté mécanhumanimal – pour parler Bilal des Arts et Métiers -, on croirait croiser par éclairs le Hollandais volant d’Aucun Navire lâchant des injures en ” Grand Albert à l’orage d’acier, entre traces de Play Blessures et feedback de Fantaisie militaire (Poisons), riff d’intro de Ça cache quelque chose (Flying Lesson), poussières de Désert de Gaby. » – Libération

facebook