communiqué

Parlement éphémère 2018, c’est parti !

Fort d’un premier succès en Champagne-Ardenne en 2015, le Parlement éphémère revient pour une seconde édition et se déroulera les 19 et 20 janvier 2018 au centre des congrès d’Epinal. Son ambition : inventer et mobiliser pour l’éducation populaire et la culture dans le Grand Est. Durant deux jours, plus de 300 citoyen-nes et acteurs de la vie artistique et culturelle sont attendus pour interroger le lien entre éducation populaire et culture et contribuer d’une même voix aux politiques publiques.

Que vous soyez acteur-trice dans les champs associatif et culturel, artiste amateur ou professionnel-le, professionnel-le de l’éducation et du social, élu-e ou agent d’une collectivité, universitaire, étudiant-e, spectateur-trice, bénévole, citoyen-ne…le Parlement éphémère vous concerne ! Participez à en faire un évènement riche et porteur de sens dès maintenant en répondant à notre appel à contributions.

Historique du Parlement

En octobre 2013, la DRAC et la DRJSCS de Champagne Ardenne ont financé une étude-action dans l’objectif de mieux connaître « La place et le rôle des associations et fédérations d’Éducation populaire dans les pratiques artistiques et culturelles de Champagne Ardenne ».

Confiée à la FRMJC de Champagne Ardenne, celle-ci a proposé un comité de pilotage ouvert aux administrations, aux autres fédérations et réseaux d’Éducation populaire, à des institutions culturelles et aux réseaux artistiques. Durant 27 mois, plus de 950 personnes ont contribué de façon individuelle et/ou collective aux différents dispositifs mis en place par l’étude-action : un questionnaire vers les associations, un autre à destination de l’institution culturelle, quatre tables rondes qualitatives dans les départements, quarante et un entretiens individuels, six monographies.

L’idée de rassembler l’ensemble des contributeurs pour imaginer la suite à donner à cette étude s’est très vite imposée. Le Parlement éphémère était né et a réuni à lui seul 150 personnes sur deux journées pleines en avril 2015, au Palais du Tau à Reims. A cette occasion, les parlementaires (dirigeants associatifs bénévoles, professionnels des associations et institutions artistiques et culturelles, personnels des administrations territoriales, chercheurs, étudiants, élus des collectivités, réseaux artistiques, …) se sont saisi des constats mis en lumière par la première phase de l’étude et ont échangé, formulé et voté collectivement seize propositions. Ces propositions ont été confrontées et analysées avec l’ensemble des autres dispositifs de l’étude-action et ont abouti à un plan d’action 2016/2019 actuellement mis en œuvre en Champagne-Ardenne et coordonné par la Fédération Régionale des MJC de Champagne-Ardenne.

Suite au succès de cette première édition et dans le cadre de la nouvelle grande région, la volonté de donner une suite au projet, élargie à la Lorraine et à l’Alsace, a rapidement trouvé un écho dans les différents réseaux. 2018 marquera donc une nouvelle étape dans la construction collective d’une réflexion autour de l’éducation populaire et de la culture à l’échelle du Grand Est

www.pfmr.fr

X