Le Centre Pompidou a 40 ans. L’établissement parisien célèbrera son anniversaire le week-end prochain.
A lui seul, il symbolise le volontarisme en matière de politique culturelle, mais aussi cette étrange tradition qui consiste à accoler le nom d’un Président à un lieu dédié à la culture. Si bien qu’à la question : ‘’qui a le plus besoin de politique culturelle ?’’, on pourrait répondre : ceux qui ont exercé le pouvoir, pour preuve de leur passage.

Bien entendu, on ne peut résumer celle-ci aux rêves de grandeur et de postérité de ceux qui nous dirigent. La politique culturelle sert aussi au rayonnement de la France à l’étranger, à l’aménagement de son territoire, à l’activité économique, au dynamisme de l’emploi.

Surtout, c’est une politique censée favoriser l’accès du plus grand nombre à la pratique artistique et à l’offre culturelle. Une double ambition aussi ancienne que le Ministère de la Culture, créé en 1959, il y aura bientôt 60 ans. Mais qui reste encore au rang des objectifs à atteindre.

‘’Qui a le plus besoin de politique culturelle ?’’

Source : Qui a le plus besoin de politique culturelle ?