Ils font tout eux-mêmes, ou presque, de la réalisation de leurs clips, à l’habillage de leur site internet en passant par l’enregistrement de leurs morceaux. Plongée au cœur d’une génération de musiciens français pour qui la crise est un moteur de créativité.

Source : Pourquoi la jeune scène indé française a appris à tout faire toute seule | Slate.fr