Les musiques du monde ont-elles tiré profit de la diffusion numérique ? A première vue, la souplesse de l’internet aurait dû nourrir la diversité du secteur. Mais les espoirs ont été parfois déçus. Si pour l’amateur éclairé, le web est un champ d’apprentissage infini, la mise en place d’un modèle économique s’est avérée particulièrement ardue pour ce marché de niches, selon Zone Franche, « le réseau des musiques du monde », créé en France en1991.

Source : Les musiques du monde : richesse de la production mais faiblesse de la diffusion

X