Le calendrier des sessions d’informations, stages, workshops et masterclass en Alsace

Juin
1
jeu
workshop “Se monter en édition : comment ça marche ?” @ Le Portique, Université de Strasbourg
Juin 1 @ 10:00 – 17:00
workshop "Se monter en édition : comment ça marche ?" @ Le Portique, Université de Strasbourg | Strasbourg | Grand Est | France

Dans l’entourage de l’artiste, le métier d’éditeur musical est certainement le plus méconnu. C’est pourtant la plus ancienne profession commerciale liée à la création et aux œuvres. De la partition à l’application et au numérique, l’édition musicale à évoluer, à chaque époque. Certains diront que l’éditeur est un des premiers maillons du développement artistique. Pour autant, ils paraissent difficilement accessibles. Après un retour sur les fondements et l’histoire du métier d’éditeur, nous essayerons de cerner les enjeux de cette profession en mutation permanente.

Depuis plusieurs années, notamment suite à la chute des rémunérations tirées de la vente de musique (physique ou digitale), l’édition musicale semble être un des derniers bastions économique de l’industrie musicale. Ainsi, le montant des droits perçus par la Sacem (hors droits graphiques et de synchro) qui rémunèrent les auteurs compositeurs et les éditeurs, en France, est supérieur au chiffre d’affaires cumulé des maisons de disques (source IRMA).

C’est un phénomène très récent et incitent les labels, à l’ère du 360° à s’orienter du côté de l’édition et à devenir éditeur des artistes qu’ils produisent. Comment devenir éditeur ? Quelles formalités accomplir ? Quelles fonctions doit-on alors remplir ? Les enjeux artistiques et économiques sont bien réels mais attention à ne pas devenir une simple société d’édition, tiroir-caisse des droits d’auteurs, qui ne ferait pas le travail lié au métier d’éditeur…

Point abordés : métier d’éditeur, formalités liés à l’édition et adhésion à la SACEM en tant qu’éditeur, différence entre éditeur et société d’édition, etc.



Intervenant : ETIENNE BOUZY (Highlife Recordings / La Cartonnerie)

Fondateur en 2012 du label indépendant rémois Highlife Recordings (Dream Koala, Puzupuzu, Remo etc), co-fondateur du label X-Ray Production (Danakil, Biga Ranx etc), et aujourd’hui Responsable Ressource & Aide aux projets à La Cartonnerie de Reims, Etienne Bouzy intervient depuis trois ans sur différents ateliers et formations liées à la création de label, au développement artistique et sur l’édition musicale.

session “Edition musicale : infos générales sur le métier d’éditeur” @ Fédération Hiéro Strasbourg
Juin 1 @ 19:00 – 21:00
session "Edition musicale : infos générales sur le métier d’éditeur" @ Fédération Hiéro Strasbourg | Strasbourg | Grand Est | France

Depuis plusieurs années, notamment suite à la chute des rémunérations tirées de la vente de musique (physique ou digitale), l’édition musicale semble être un des derniers bastions économique de l’industrie musicale. Ainsi, le montant des droits perçus par la Sacem (hors droits graphiques et de synchro) qui rémunèrent les auteurs compositeurs et les éditeurs, en France, est supérieur au chiffre d’affaires cumulé des maisons de disques (source IRMA). C’est un phénomène très récent et incitent les labels, à l’ère du 360° à s’orienter du côté de l’édition et à devenir éditeur des artistes qu’ils produisent. Comment devenir éditeur ? Quelles formalités accomplir ? Quelles fonctions doit-on alors remplir ? Les enjeux artistiques et économiques son bien réels mais attention à ne pas devenir une simple société d’édition, tiroir-caisse des droits d’auteurs, qui ne ferait pas le travail lié au métier d’éditeur…

Point abordés : métier d’éditeur, formalités liés à l’édition et adhésion à la SACEM en tant qu’éditeur, différence entre éditeur et société d’édition, etc.

Intervenant : ETIENNE BOUZY (Highlife Recordings / La Cartonnerie)

Fondateur en 2012 du label indépendant rémois Highlife Recordings (Dream Koala, Puzupuzu, Remo etc), co-fondateur du label X-Ray Production (Danakil, Biga Ranx etc), et aujourd’hui Responsable Ressource & Aide aux projets à La Cartonnerie de Reims, Etienne Bouzy intervient depuis trois ans sur différents ateliers et formations liées à la création de label, au développement artistique et sur l’édition musicale.

Juin
2
ven
workshop “Produire un album : les aides aux disques pour les labels” @ Le Portique, Université de Strasbourg
Juin 2 @ 10:00 – 17:00
workshop "Produire un album : les aides aux disques pour les labels" @ Le Portique, Université de Strasbourg | Strasbourg | Grand Est | France

La production d’un album par un label ne s’improvise pas et suppose de bien identifier les coûts (production, promotion, etc.). Le label doit ensuite pouvoir identifier les ressources qui lui permettront de financer l’enregistrement : apports propres et éventuelles aides aux disques.
Des financements sous forme d’aides et subventions existent auprès des organismes de la filière de la musique enregistrée : sociétés civiles d’auteurs, de producteurs et d’interprètes, organismes professionnels.
Cependant, les possibilités de financement d’un projet discographique sont complexes à appréhender : les sociétés civiles et organismes professionnels n’ont pas les mêmes critères d’attribution, ni la même vision de ce que doit être un projet « à financer ». L’objectif de cette session est d’identifier les dispositifs de soutien existants, leurs critères d’éligibilités et les logiques de construction économique du projet.

Points abordés : projet d’enregistrement et budgétisation, apports économiques des labels, dossiers de subventions, logiques et modalités d’interventions etc.


Intervenant : ETIENNE BOUZY (Highlife Recordings / La Cartonnerie)

Fondateur en 2012 du label indépendant rémois Highlife Recordings (Dream Koala, Puzupuzu, Remo etc), co-fondateur du label X-Ray Production (Danakil, Biga Ranx etc), et aujourd’hui Responsable Ressource & Aide aux projets à La Cartonnerie de Reims, Etienne Bouzy intervient depuis trois ans sur différents ateliers et formations liées à la création de label, au développement artistique et sur l’édition musicale.

Juin
3
sam
Atelier techniques vocales : les résonnateurs & l’interprétation @ La Cartonnerie de Reims
Juin 3 @ 14:00 – 16:00
Atelier techniques vocales : les résonnateurs & l'interprétation @ La Cartonnerie de Reims | Reims | Grand Est | France

Pour aller un peu plus loin que les techniques de base, cet atelier va dans un premier temps s’attacher aux sensations corporelles liées au chant, et donc proposer un travail sur les résonateurs du corps humain impliqués lors du chant. Dans un second temps l’idée sera aussi de se pencher sur la transmission des émotions, et la manière d’infléchir son interprétation pour donner plus d’intensité à sa voix. Dans l’optique d’un travail suivi et pour favoriser la progression des stagiaires sur ces thématiques, ceux-ci seront invité à s’inscrire sur les deux séances proposées, dans l’intervalle desquelles leurs seront donné des exercices à réaliser soi-même : la clef pour progresser !

Intervenant : Vincent Dumas (professeur de chant)
Niveau de compétence : intermédiaire

Atelier : Image et vidéos #2 : Filmer et monter ses concerts @ La Cartonnerie de Reims
Juin 3 @ 16:00 – 18:00
Atelier : Image et vidéos #2 : Filmer et monter ses concerts @ La Cartonnerie de Reims | Reims | Grand Est | France

Avec la prépondérance des réseaux sociaux, le visuel devient de plus en plus important : quel que soit le projet musical un artiste ne peut désormais plus s’affranchir d’un univers visuel en rapport avec son travail.

Une vidéo live est toujours utile pour créer un contenu publiable en ligne, démarcher des programmateurs et tout simplement restituer l’énergie de la scène. Encore faut-il qu’elle soit réussie et que le son soit à la hauteur ! Après cet atelier vous saurez vous y prendre : de la captation du son et de l’image à la synchronisation du tout.

Intervenant : Anthony Dauneau
Niveau de compétence : débutant

 

Juin
6
mar
rencontre “sensibilisation aux risques liés à l’écoute prolongée des baladeurs MP3″ @ Médiathèque intercommunale de Sélestat
Juin 6 @ 19:00 – 21:00
rencontre “sensibilisation aux risques liés à l’écoute prolongée des baladeurs MP3" @ Médiathèque intercommunale de Sélestat  | Sélestat | Grand Est | France

Afin que l’écoute de la musique reste avant tout un plaisir, Sébastien HOERTH, technicien son en studio et en live , vous sensibilisera à la notion de niveau sonore, ses risques sanitaires et aux gestes à faire pour préserver son capital auditif ainsi qu’à l’importance à apporter à la qualité audio.

CONSTAT

  • La population ignore souvent les risques encourus face à un niveau sonore trop élevé. La popularisation du MP3 et des baladeurs, et les techniques de productions des musiques actuelles peuvent engendrer une exposition excessive provoquer des graves lésions irréversibles sur le système auditif.
  • La conversion au format MP3 et sa généralisation à elle pour conséquence de dégrader fortement le contenu fréquentiel et ainsi de dénaturer totalement la musique.

OBJECTIFS

  • Sensibiliser les publics à la notion de niveau sonore, ses risques sanitaires et aux gestes à faire pour préserver son capital auditif
  • Sensibiliser les publics à accorder une importance à la qualité audio.

APPROCHE QUANTITATIVE

A- Définition du son et mode de propagation
Le son est une vibration aérienne, une onde, qui se caractérise par sa hauteur (aigu ou grave) et son intensité (son fort, son faible).

B- Fonctionnement de l’oreille
Un des rôles de l’oreille est de transformer la vibration de l’air en un signal nerveux qui se propage jusqu’au cerveau. C’est là que naît la sensation d’entendre.

C- Niveaux d’exposition et risques sanitaires
L’exposition à un bruit intense peut provoquer des lésions graves etirréversibles du système auditif. L’oreille peut être endommagée bien avant que l’on ne ressente une quelconque douleur.
Les dommages sur l’audition peuvent prendre 3 formes :

  • la surdité temporaire ou définitive
  • les acouphènes
  • l’hyperacousie

D- Les réglementations en vigueur
Pour lutter contre ces risques, des règlementations sur l’environnement sonores ont été instaurés afin de limiter les niveaux d’expostion dans les salles de concerts, clubs, et bars.

E- Les gestes simples pour préserver son capital auditif
Il est important d’agir sur les comportements par la sensibilisation des populations. Ainsi, quelques gestes simples peuvent permettre de limiter l’impact de l’exposition sur notre audition.

APPROCHE QUALITATIVE

Si pendant longtemps, la musique enregistrée avait pour but d’être une restitution la plus fidèle possible du spectre original, l’ère du numérique et l’avènement du MP3 ont totalement changé la donne.

A- La dynamique et la loudness war
La dynamique audio est la différence entre le niveau le plus faible et le niveau le plus fort d’un son. C’est une composante essentielle dans certains styles musicaux comme le classique ou le jazz. La loudness war, course au niveau sonore toujours plus fort fait que les musiques actuelles en sont totalement dénuées.

B- Le MP3 et la compression de données.
La compression informatique opérée pour permettre de réduire l’espace de stockage de la musique numérique engendre elle aussi une dégradation qualitative non négligeable du fichier original sur le plan fréquentiel

C- Le choix du casque
La dégradation qualitative de la musique est également liée à un aspect trop souvent ignoré : le choix du casque audio. En effet, alors que certains fabricants oeuvrent pour proposer des systèmes d’écoute le plus neutre possible (c’est-à-dire qu’il respecte le plus possible le contenu original) d’autres proposent des casques qui altèrent la musique afin qu’il favorisel’écoute d’un style musical en particulier.

Juin
10
sam
atelier “Créer sa pédale d’effet” @ Les Bains Rock
Juin 10 @ 10:00 – 18:00
atelier "Créer sa pédale d'effet" @ Les Bains Rock | Haguenau | Grand Est | France

Plus ça va, et plus votre pedalboard ressemble à tous les autres. Il lui manque cette pédale qui fera toute la différence et qui en général coûte un bras…Cet atelier s’adresse à vous, adeptes du DIY, bricoleurs du dimanche ou tout simplement étudiants fauchés.
C’est le moment de faire chauffer les fers à souder avec Loïc Bronner, qui vous apprendra à créer votre pédale. Aucune expérience dans le domaine n’est requise : l’apprentissage se fait pas à pas, des principes généraux de l’électronique jusqu’à la technique de la soudure, dans une ambiance décontractée !

Loïc Bronner a travaillé pour un fabricant d’amplis, où sa passion pour le matériel l’a amené à construire ses premiers amplis “boutique”. Effets, câbles, micros, guitares : il se considère comme un addict du matériel et aime ouvrir les boîtiers pour comprendre, personnaliser et améliorer les produits du commerce.

Atelier : Les effets avec after effects @ La Cartonnerie de Reims
Juin 10 @ 16:00 – 18:00
Atelier : Les effets avec after effects @ La Cartonnerie de Reims | Reims | Grand Est | France

Avec la prépondérance des réseaux sociaux, le visuel devient de plus en plus important : quel que soit le projet musical un artiste ne peut désormais plus s’affranchir d’un univers visuel en rapport avec son travail.

Assez simple à prendre en main avec son fonctionnement proche de Photoshop, After Effects permet de créer des effets spéciaux et des animations graphiques pour tout support et à partir de n’importe quel type de sources.

Intervenant : Anthony Dauneau
Niveau de compétence : débutant

Juin
13
mar
Les consoles numériques @ Agence Culturelle d'Alsace
Juin 13 @ 09:00 – Juin 15 @ 17:30
Les consoles numériques @ Agence Culturelle d'Alsace | Sélestat | Grand Est | France
Objectif
Comprendre le fonctionnement global et les principes d’utilisation d’une console numérique.
Savoir faire les réglages essentiels.
Formation pratique sur les consoles numériques du Parc de matériel.
Sur demande préalable, les stagiaires peuvent apporter leur console numérique.
ContenuHistorique des consoles numériques, compréhension d’un fonctionnement face à des situations pratiques. Les différents paramétrages d’une console sont abordés et mis en application.

Public Tout public
Niveau requisIntervenant(s)Mathieu Pelletier, ingénieur du son scène et studio, musicien.

Juin
15
jeu
atelier “Faire appel à un réalisateur artistique pour enregistrer son album”
Juin 15 @ 18:00 – 19:30
atelier "Faire appel à un réalisateur artistique pour enregistrer son album"

Contenu : Le réalisateur artistique contrôle les sessions d’enregistrement. Il met en forme, dessine et détermine la couleur sonore de l’ album. Il est garant de sa mise en œuvre et de sa cohérence, mais aussi de son inscription ou pas dans une époque ou un mouvement musical. Son rôle dans le processus de création, est dans la plupart des cas, tout aussi primordial que celui du réalisateur “Cinéma” sur la création d’un film. Cette session a pour objectif de définir à partir de quel moment dans son développement de carrière, l’investissement dans un réalisateur artistique devient déterminant notamment si l’on est autoproduit.

Intervenant :   CHRISTOPHE PULON, producteur et ingénieur du son

Juin
16
ven
opération protections auditives sur mesure [“bouchons moulés”] @ La Cartonnerie de Reims
Juin 16 @ 17:30 – 20:00
opération protections auditives sur mesure ["bouchons moulés"] @ La Cartonnerie de Reims | Reims | Grand Est | France

La Cartonnerie de Reims, en partenariat avec Agi-Son, son relais régional Polca Champagne-Ardenne et Earcare Développement, organise une session de moulages groupés pour des protecteurs auditifs sur mesure avec filtres acoustiques pour musiciens,

Cette démarche, à l’initiative d’AGI-SON, est proposée dans toute la France et a pour but d’offrir des moyens de protection adaptés aux pratiques musicales avec des conseils de prévention et d’utilisation associés, à des tarifs négociés : 89 € TTC la paire de bouchons moulés (au lieu de 175 € prix tarif individuel).

Ces protecteurs auditifs sont réalisés en silicone souple et munis de filtres spécifiques pour la pratique et l’écoute de la musique, disponibles en 6 niveaux d’atténuation (au choix parmi -10, -15, -17, -20, -26 et -27 dB). Vous pouvez dès à présent consulter les différentes préconisations, ainsi que les fiches techniques plus détaillées.

INFOS PRATIQUES :
– Lieu : la Cartonnerie I 84 rue du Docteur Lemoine 51100 REIMS
– Date : Vendredi 16 Juin de 17h30 à 20h00

INSCRIPTIONS EN LIGNE : http://bit.ly/2orL42W

CONTACTS :
– Guillaume GONTHIER : accompagnement@cartonnerie.fr
– Annette LONCHAMPT (Earcare Développement) : contact@earcare.fr – 01 60 31 52 66

Juin
17
sam
stage “chanter en anglais” @ MJC du Verdunois
Juin 17 @ 10:00 – Juin 18 @ 17:00
stage "chanter en anglais" @ MJC du Verdunois | Verdun | Grand Est | France

Stage animé par François Valade

Chanteur, compositeur et professeur de chant, François Valade travaille à la fois sur la voix parlée et la voix chantée. Depuis une vingtaine d’années, François participe en tant que chanteur, compositeur et arrangeur à différents projet musicaux, discographiques, B.O. et campagnes publicitaires. Il forme des formateurs et anime des stages de chant en France ainsi qu’à l’étranger. Il coache de nombreux artistes sur des projets scéniques ou discographiques : Charlotte Gainsbourg, Eddy la Gooyatsh, Indila, Tété…

Objectifs :

  • Comprendre la mécanique des mots dans le chant
  • Identifier clairement les phonèmes
  • Développer des outils d’écriture afin de visualiser et d’analyser rapidement la prononciation d’un texte anglais
  • Appréhender le travail de placement vocal et d’interprétation
  • Vivre et comprendre les prérequis du placement vocal sur les voyelles anglaises
  • Comprendre le mouvement des voyelles dans les hauteurs de notes
  • Mise en situation et conseils personnalisés

Nb de places : 8

Juin
24
sam
rencontre “sensibilisation aux risques liés à l’écoute prolongée des baladeurs MP3″ @ Médiathéque Tomi Ungerer
Juin 24 @ 10:00 – 12:00
rencontre “sensibilisation aux risques liés à l’écoute prolongée des baladeurs MP3″ @ Médiathéque Tomi Ungerer | Vendenheim | Grand Est | France

Afin que l’écoute de la musique reste avant tout un plaisir, Sébastien HOERTH, technicien son en studio et en live , vous sensibilisera à la notion de niveau sonore, ses risques sanitaires et aux gestes à faire pour préserver son capital auditif ainsi qu’à l’importance à apporter à la qualité audio.

CONSTAT

  • La population ignore souvent les risques encourus face à un niveau sonore trop élevé. La popularisation du MP3 et des baladeurs, et les techniques de productions des musiques actuelles peuvent engendrer une exposition excessive provoquer des graves lésions irréversibles sur le système auditif.
  • La conversion au format MP3 et sa généralisation à elle pour conséquence de dégrader fortement le contenu fréquentiel et ainsi de dénaturer totalement la musique.

OBJECTIFS

  • Sensibiliser les publics à la notion de niveau sonore, ses risques sanitaires et aux gestes à faire pour préserver son capital auditif
  • Sensibiliser les publics à accorder une importance à la qualité audio.

APPROCHE QUANTITATIVE

A- Définition du son et mode de propagation
Le son est une vibration aérienne, une onde, qui se caractérise par sa hauteur (aigu ou grave) et son intensité (son fort, son faible).

B- Fonctionnement de l’oreille
Un des rôles de l’oreille est de transformer la vibration de l’air en un signal nerveux qui se propage jusqu’au cerveau. C’est là que naît la sensation d’entendre.

C- Niveaux d’exposition et risques sanitaires
L’exposition à un bruit intense peut provoquer des lésions graves etirréversibles du système auditif. L’oreille peut être endommagée bien avant que l’on ne ressente une quelconque douleur.
Les dommages sur l’audition peuvent prendre 3 formes :

  • la surdité temporaire ou définitive
  • les acouphènes
  • l’hyperacousie

D- Les réglementations en vigueur
Pour lutter contre ces risques, des règlementations sur l’environnement sonores ont été instaurés afin de limiter les niveaux d’expostion dans les salles de concerts, clubs, et bars.

E- Les gestes simples pour préserver son capital auditif
Il est important d’agir sur les comportements par la sensibilisation des populations. Ainsi, quelques gestes simples peuvent permettre de limiter l’impact de l’exposition sur notre audition.

APPROCHE QUALITATIVE

Si pendant longtemps, la musique enregistrée avait pour but d’être une restitution la plus fidèle possible du spectre original, l’ère du numérique et l’avènement du MP3 ont totalement changé la donne.

A- La dynamique et la loudness war
La dynamique audio est la différence entre le niveau le plus faible et le niveau le plus fort d’un son. C’est une composante essentielle dans certains styles musicaux comme le classique ou le jazz. La loudness war, course au niveau sonore toujours plus fort fait que les musiques actuelles en sont totalement dénuées.

B- Le MP3 et la compression de données.
La compression informatique opérée pour permettre de réduire l’espace de stockage de la musique numérique engendre elle aussi une dégradation qualitative non négligeable du fichier original sur le plan fréquentiel

C- Le choix du casque
La dégradation qualitative de la musique est également liée à un aspect trop souvent ignoré : le choix du casque audio. En effet, alors que certains fabricants oeuvrent pour proposer des systèmes d’écoute le plus neutre possible (c’est-à-dire qu’il respecte le plus possible le contenu original) d’autres proposent des casques qui altèrent la musique afin qu’il favorisel’écoute d’un style musical en particulier.

Juil
17
lun
Rock Camp Spina Jam @ La Souris Verte
Juil 17 – Juil 22 Journée entière
Rock Camp Spina Jam @ La Souris Verte | Épinal | Grand Est | France

Rock Camp SPINA JAM
Du 17 au 22.07
Intervenants : N.ADAM, L.DINH, R.BOUCHER, D.OLBETZ, V. COMBEAU
L’école de musique, dédiées aux musiques actuelles, Spina Jam, partenaire régulier durant la saison, investira les locaux de La Souris Verte pour organiser son Rock Camp, stage d’été regroupant les élèves de l’école Spina Jam sur une semaine, chaque jour de 9h à 18h.
Le stage aboutira à une restitution des travaux des stagiaires sur scène pourun concert familial et tous publics le samedi 22 juillet dans la grande salle.
Renseignements et inscriptions auprès de Spina Jam.

X