autoportrait
Killing Lawrence, c’est le nom du leader de ce quatuor rock franco-français, sorte de dandy Nouvelle-Vague à la plume froide et cynique qui chante aussi bien les amours impossibles que la délicate odeur de la pourriture.