autoportrait
K-rip commence à rapper en 2005 à l’âge de 14 ans. Il sort son premier morceau fin 2006. Avec Utopik, il crée le groupe Alarmist Crew, puis sort en 2008 “Premier Avertissement”, un street-album solo de 20 titres.
En 2009, il fonde le collectif Sulfurik, rejoint par d’anciens membres d’Alarmist Crew et de nouveaux MC’s, notamment Antonio Kary. Son deuxième projet solo, la mixtape “Dernier avertissement”, voit le jour en 2010.
Quelques mois plus tard, K-rip quitte Sulfurik pour fonder le collectif L’Entité avec le groupe Block Ekip, dont il a produit la mixtape “L’Amarrage”. Ils sont rejoints plus tard par Vinyl Slave. Le troisième projet solo de K-rip, le maxi “R.I.P”, sort en juillet 2011.
En 2012, K-rip fait la connaissance d’Artcore State Of Mind et est invité sur le projet de DF & Cerk, “Le temps d’une cigarette”. Il rencontre Dayo et SMR lors de soirées open mic. Avec Antonio Kary et Vinyl Slave, ils fondent le groupe Sphère Primaire fin 2013.
En 2014, le beatmaker A Seed rejoint Sphère Primaire, qui enchaîne les concerts et tremplins pendant plus d’un an. Le groupe décroche notamment la 6ème place au concours international Univision en Azerbaïdjan, ainsi qu’une sélection régionale aux Inouïs du Printemps de Bourges, et une place sur l’affiche du Festival Décibulles 2016. Le premier EP de Sphère Primaire, “Sans Gravité”, est disponible depuis le 22 janvier 2016 sur www.sphere-primaire.com.
En parallèle, K-rip travaille depuis 2011 sur son premier album solo, intitulé “La tour d’ivoire”. Pour patienter avant l’album, le projet 10 titres “RIP réédition” est dévoilé le 19 décembre 2016.
Depuis 2015, K-rip collabore également avec Tor-Helge Skei (Manes) et Anna Murphy (ex-Eluveitie) sur les projets Lethe et Formless & Void, dans une esthétique trip-hop / ambient / metal expérimental.

X