Au départ, Flora Fischbach arpente les scènes françaises, entre Reims, Rennes ou Paris…

Du talent, elle en a, mais elle n’est pas la seule.
Il lui faut alors le prouver, le montrer, encore et toujours, pour tenter de percer dans cette bulle musicale qui peut faire peur par tant d’opacité…

Alors, les dispositifs de soutiens aux artistes, pourquoi pas ?
Bien moins troubles que la télé réalité, on participe à des tremplins mais dans l’ombre, jusqu’à ce qu’un jour, qui sait… la lumière diffuse son premier rayon, halo d’une reconnaissance artistique si longtemps rêvée.

 

Source : Fishbach : « Les tremplins m’ont apporté énormément » – La Fabrique Culturelle

X