autoportrait
Dirty Red Shirts, ce sont les cris de détresse d’une génération de musiciens perdus, à qui l’on essaie d’enlever leurs rêves.
Et lorsque tout le monde se plaint, quand tout semble perdu, émerge dans la fumée des cendres de cigarettes de la veille, les vapeurs d’alcool, la reverb encore criarde d’un vieil ampl, Dirty Red Shirts, mécontents, leur stoner psyché suintant la haine à la ceinture.

X